Presse

  •   Année 2010
  • Le Télégramme, l'info vous suit partout
  • 4 novembre 2010
  • Canal. Enfin des travaux entre Pontivy et Guerlédan
  • Envasement, prolifération des algues, délabrement des écluses, Gérard Lahellec a annoncé une première enveloppe de 370.000EUR pour les travaux.
  • Attendus depuis longtemps, des travaux de réhabilitation de la partie du canal entre Pontivy et Guerlédan, devraient être engagés l’an prochain par le conseil régional.
  • «Vous n’attendrez pas une année supplémentaire avant que des travaux ne soient lancés!» Les promesses n’ont beau engager que ceux qui les reçoivent, celle faite, hier après-midi, par le vice-président du conseil régional chargé de la mobilité et des transports, Gérard Lahellec, a réjoui les membres du collectif des riverains du canal de Nantes à Brest. À la tête d’une délégation également composée du maire de Pontivy, Jean-Pierre Le Roch (d’ailleurs lui aussi conseiller régional), l’élu d’une collectivité désormais en charge des voies navigables, a donc rassuré les membres du collectif. Né, il y a un peu plus de deux mois, celui-ci s’est donné pour mission de faire réhabiliter la partie du canal comprise entre le barrage de Guerlédan et de Pontivy.
  • Du barrage de Guerlédan à Poulhibet
  • Bien évidemment, l’état de ce tronçon d’une vingtaine de kilomètres n’est pas homogène. Pour les riverains, l’urgence demeure aujourd’hui d’engager la réhabilitation de la partie comprise entre le barrage et Poulhibet. Ici, entre l’envasement, la prolifération des algues ou encore l’état de délabrement des écluses… le travail ne manque assurément pas. «Au chapitre des travaux à réaliser d’urgence, il y aurait cinq écluses à refaire (1) pour maintenir l’eau dans les biefs jusqu’au point de jonction du canal et du Blavet», expliquent les membres du collectif avant de préciser «qu’il serait également judicieux de désenvaser avant de réaménager le chemin de halage».
  • Une première enveloppe de 370.000 EUR
  • S’agissant de la nature des travaux à réaliser, rien n’a bien évidemment encore été arrêté par le conseil général. En revanche, la volonté d’engager rapidement des travaux a été clairement affirmée. «Dès le mois de décembre, une décision budgétaire sera arrêtée et une première enveloppe de 370.000 EUR sera dégagée pour ce dossier», assure Gérard Lahellec. Bien sûr, l’ensemble des travaux nécessaires à la réhabilitation de cette portion du canal de Nantes à Brest, «sans doute la plus atteinte», ne seront pas réalisés en une seule fois. Simplement, un an seulement après cette compétence pour les voies fluviales, la région entend donner «un signe fort». Ce n’est assurément pas les riverains qui vont s’en plaindre.
  • (1) Dans la partie comprise entre le barrage de Guerlédan et Pontivy, on compte au total 13 écluses
  •  logo Ouest-France
  • 31 août 2010
  • http://www.vannes.maville.com/actu/actudet_-manif-contre-le-canal-mal-entretenu-_12-1493080_actu.Htm
  • Manif contre le canal mal entretenu

    •  Année 2000
    • Un première réunion s’est tenue au Pont-Guern en 2000.

    Le but était de montrer aux responsables d’alors, à savoir Kader Benferat et Maurice Le Gallic président des canaux bretons, l’état d’abandon du canal et en particulier l’écluse de Bolloré.
    En effet celle-ci était totalement effondrée. S’en suivirent beaucoup de voeux pieux et plus rien.
    En 2004 les premiers travaux ont commencé.