Presse

  • Année 2011
  • Le Télégramme, l'info vous suit partout
  • Neulliac 26 décembre 2011
  • Canal et écluses. La mise en navigation est un objectif
  • Les membres de l’association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy ont rencontré, mercredi, les élus afin d’envisager, ensemble, des solutions pour l’avenir du canal.
  •  Depuis 2010, l’Association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy déploie toute son énergie pour voir les écluses restaurées, les limons éliminés et les maisons d’écluses mises à l’abri des intempéries en attendant leur réhabilitation. Autant de souhaits que les membres de l’association, par la voix de son président, Jean-Paul Henrio, ont tenu à rappeler aux élus de la région (Jean-Pierre Le Roch, conseiller régional; Gérard Lahellec, vice-président en charge des voies navigables et des routes et Jean-Pierre Gardant, responsable des travaux sur voies navigables), lors d’une rencontre qui a eu lieu mercredi, au bord du canal, en présence de quelques bénévoles.
  • Avancer ensemble
  • Pour Jean-Paul Henrio et Yannick Le Boudec, les promesses faites ont été tenues, les travaux prévus en 2011 ont été réalisés. Du même coup, le moral est là. «Nous sommes réunis pour échanger sur l’avenir, soulignait-il et définir quelques priorités. Bien entendu, nous souhaitons la réhabilitation totale du canal, mais on pourrait peut-être, ensemble, envisager un calendrier». Par exemple, la maison d’Auquinian est habitable et facile d’accès, celle de Tresclé a été récemment rénovée, elles seraient plus vivantes avec des locataires.
  • Pas une portion oubliée
  • À l’intervention du président, Gérard Lahellec, répondait: «Il n’y a pas une portion du canal qui ne nous intéresse pas et nous avons la volonté de poursuivre le processus. Loin de nous l’idée de laisser le patrimoine local à l’abandon. Le fait d’être en association vous donne une existence légale pour discuter avec nous, aussi devons-nous nous associer pour mettre en place la stratégie des travaux. Si on ne fait pas tout d’un coup, cela ne signifie pas qu’on ne fera rien».
  • Une mise en navigation évoquée
  • Et quand Yannick Le Boudec aborde le sujet de la mise en navigation à moyen terme, Gérard Lahellec répond: «La mise en navigation ne se fera pas d’un coup, mais elle doit constituer un objectif». L’association compte, à l’heure actuelle, 150adhérents. Elle envisage des animations plurielles qui lui permettront de participer au financement des travaux.
  • Le Télégramme, l'info vous suit partout
  • Mur de Bretagne 24 décembre 2011
  • Réhabilitation du canal. Le collectif reste vigilant
  • Gérard Lahellec, Jean-Pierre Le Roch et Jean-Luc Gardant étaient présents pour répondre aux attentes des membres du collectif.
  • Mercredi, Yannick Le Boudec, président de l’Association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy (56), etJean-Paul Henrio, secrétaire, ont appelé une partie des adhérents à venir visiter les récents travaux. Gérard Lahellec, conseiller régional, Jean-Pierre Le Roch, maire de Pontivy, et Jean-Luc Gardant, chargé de mission pour les canaux à la Région, ont été invités pour répondre aux nombreuses interrogations sur le projet final de la Région pour le canal.
  • Les maisons éclusières prioritaires
  • «En 2010, l’espoir est né grâce à vous, a expliqué Jean-Paul Henrio. Vous aviez fait des promesses et vous les avez tenues. Les travaux prévus pour 2011 ont été réalisés, nous ne cachons pas notre satisfaction. Aujourd’hui, nous sommes là pour prévoir l’avenir. Bien sûr, nous souhaitons la réhabilitation totale, et définir un calendrier nous semble opportun.» Jean-Paul Henrio a listé les priorités comme la pose de portes d’écluse, le curage des limons mais aussi la réhabilitation des maisons éclusières. «Ces maisons seraient aménageables assez facilement. Ce serait un plus pour l’animation et la vie autour du canal.» Gérard Lahellec a été très clair: «Il n’y a pas de tronçon du canal qui ne nous intéresse pas. C’est une volonté politique de ne pas le morceler. Même s’il a été délaissé au moins une décennie, le site est désormais pris en compte et l’engagement que nous avons pris est réel. Nous mettons 6.000.000EUR dans les canaux au niveau de la Région, mais la facture est encore plus importante pour tout faire d’un coup.»
  • La Région s’implique
  • «Il y a un échéancier à mettre en place et je vous invite à nous suivre dans cette démarche. L’une des priorités est la pose de mécanisme automatique de gestion des crues pour que Pontivy soit épargné des aléas climatiques», a conclu Gérard Lahellec. Yannick Le Boudec a rappelé l’importance de conserver le patrimoine fluvial dans le domaine public
  • Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale
  • 23 décembre 2011
  • crbst_22_2011_20201110a8a
  • Après les cinq portes éclusières rénovées cet été, à la plus grande satisfaction des riverains du canal de Nantes à Brest, le Conseil Général a annoncé mercredi qu’il n’entendait pas s’arrêter en si bon chemin.
  • Jean-Paul Henrio et Yannick Le Boudec, coprésidents de l’association « Pour la réhabilitation du Canal de Nantes à Brest, entre Guerlédan et Pontivy », ont reçu Gérard Lahellec, vice-président de la Région, Jean-Pierre Le Roch, élu régional, maire de Pontivy, et Jean-Luc Gardant, responsable des voies navigables. Ils se sont réunis pour faire le point sur les travaux, réalisés dernièrement, sur cette portion de Canal.
  • Cinq portes éclusières déjà rénovées
  • L’année 2010 aura été faste, pour les riverains du canal de Nantes, à Brest, et tous ceux, qui étaient chagrinés par l’état d’abandon de la portion Guerlédan-Pontivy. Il y a un peu plus d’un an, une manifestation spontanée avait été organisée, pour alerter l’opinion à ce sujet. Plus particulièrement, les politiques.
    Très vite, Gérard Lahellec s’était rendu sur les lieux, et avait promis que des travaux seraient réalisés, rapidement, notamment au niveau des portes éclusières. Promesse tenue puisque cinq portes en amont ont été rénovées l’été dernier pour un montant de 377 000 €. « Nous ne cachons pas notre satisfaction », leur a indiqué Jean-Paul Henrio, en les accueillant. «Aujourd’hui nous sommes là pour échanger sur le programme à venir, et les priorités. Car notre souhait, c’est sa réhabilitation totale. »
  • Une volonté de poursuivre les travaux
  • Le président a évoqué les propositions émises par l’association : la réfection des vannes de décharge sur les déversoirs, l’évacuation des limons et l’élagage du côté contre-halage. Il s’est même interrogé sur le devenir des maisons d’éclusiers. Gérard Lahellec s’est dit conscient de ne pas avoir tout fait « mais nous avons donné un signal fort et nous avons la volonté de continuer », a-t-il indiqué.
  • Cependant, l’élu a fait remarquer que « tout ne peut pas être mis aux normes, tout de suite », d’autant qu’il faut considérer le sujet de la domanialité, dans son ensemble. « On y tient de bout en bout et on ne bradera pas le patrimoine public ».
  • Il a promis que les riverains seraient associés à la mise en place de la stratégie des travaux, « pour discuter de la nature des problèmes rencontrés et des actions à engager ». Il a également confié à son auditoire que « la mise en navigation du canal de Nantes à Brest doit constituer un objectif, mais elle ne pourra pas se faire d’un coup ».
  • Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale
  • 17 septembre 2011
  • www.ouest-france.fr/cinq-portes-eclusieres-du-canal-renovees-26006
  • Cinq portes éclusières du canal rénovées