Presse

  • Le Télégramme, l'info vous suit partout
  • ascenseur

    • Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale
    • Un ascenseur pour bateau à Mûr-de-Bretagne ?
      Pontivy – 01 Décembre
    • C'est sur le site de Trevejean, à droite du barrage, qu'un nouvel ascenseur pourrait un jour être construit.
    • Stéphanie HANCQ.

    • Ce projet un peu fou pourrait un jour sortir de terre. C’est en tout cas ce qu’espèrent Canaux de Bretagne, offices de tourisme bretons et mairie de Mûr.

      Un ascenseur pour bateau pour passer le barrage de Guerlédan, un projet un peu fou ? On pourrait le croire… Et pourtant, ce dossier remonte au début du XXe siècle… Le maire de Mûr-de-Bretagne, Hervé Le Lu, le président des offices de tourisme de Bretagne et élu de Noyal-Pontivy, Bernard Delhaye, et le président de l’association Canaux de Bretagne, Philippe Monnerie, aimeraient ainsi le relancer. Ils ont adressé une lettre allant en ce sens aux candidats des élections régionales : « Nous leur demandons de s’engager pour une étude de faisabilité », confirme Hervé Le Lu.

      Ce projet remonte à la construction du barrage, dans les années 1930. À l’époque, le concessionnaire – la société générale d’électricité – s’était engagé à rétablir la navigabilité du canal de Nantes à Brest, alors principale voie commerciale intérieure de la région. Mais la société manque d’argent : elle ne finira jamais le chantier. L’Union hydroélectrique armoricaine, qui prend le relais, achève le chantier… sans jamais pour autant rétablir la circulation fluviale. En cause ? Le coût des travaux jugé trop important. Malgré les protestations répétées des élus, « rien n’a jamais été fait », relate Bernard Delhaye. Finalement, les routes se développent, le train aussi, et le canal de Nantes à Brest, délaissé, est finalement déclassé en 1953, signant l’arrêt de la navigation intérieure en Bretagne.

      Plus de 85 ans après, le barrage reste un « obstacle à cette navigabilité et ampute la région d’une voie d’eau, qui devrait être considérée comme une véritable colonne vertébrale du tourisme et de l’activité en centre Bretagne », estiment ainsi les élus dans leur courrier, adressé aux candidats des régionales. D’où cette idée d’« ascenseur », qui permettrait aux bateaux de franchir le barrage. L’objectif est triple : assurer la navigabilité, développer le tourisme fluvial mais aussi le tourisme dit d’ingénierie. « Il suffit de voir ce qu’il se passe en Alsace ou en Écosse où il existe ce type d’infrastructures. Ça draine du monde ! Et ce serait une attractivité complémentaire à l’offre touristique déjà existante », estime Bernard Delhaye. Autre argument de poids : le développement des voies douces.

      La mairie de Mûr a ainsi acquis une réserve foncière de près de 20 ha, adjacente au barrage, avec un bassin de 4 ha profond de 9 mètres. Une zone par laquelle les bateaux pourraient passer, via une sorte d’ascenseur, et ainsi contourner le barrage. « Un peu comme la roue de Falkirk en Écosse », présente Hervé Le Lu. Cette dernière, qui a coûté 17 millions de livres (soir près de 2,4 millions d’euros), reçoit près de 400 000 visiteurs chaque année. « Le site de Trévéjean n’a pas pour seule vocation cet ascenseur. Mais c’est l’occasion d’étudier ça ! C’est tout à fait possible ! »


    • Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale
    • Mur de Bretagne le 16 octobre 2015
    • Canal Guerlédan-Pontivy : nouvelles avancées
    • L'assemblée générale de l'association, sise à Poulhibert, à Mûr-de-Bretagne, s'est tenue, samedi, à la maison des associations de Neulliac, dans un souci d'intégration de toutes des communes riveraines du canal.
    • Yannick Le Boudec, coprésident pour les Côtes-d’Armor et Bernard Fiaut, pour le Morbihan.
    • L’association locataire de la maison éclusière de Poulhibet, appartenant à la Région, a tenu son assemblée générale, à Neulliac, dans un souci compréhensible de délocalisation, la portion de canal concernée s’étendant sur cinq communes dans deux départements.
    • Vous proposez au vote une modification des statuts, d’ailleurs acceptée à l’unanimité. Pour quelles raisons ?
    • Un souci de simplification, déjà dans l’appellation « Association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy », c’était poussif. « Canal Guerlédan-Pontivy » dit la même chose en beaucoup moins de mots. On a dépoussiéré, voire supprimé quelques articles inutiles ou obsolètes, Par contre on a respecté les statuts d’origine en limitant à onze le nombre des membres du conseil d’administration, quitte à nous entourer, au sein de commissions, de membres réellement actifs.
    • Justement, vos actions, parlons-en…
    • Elles sont indissociables de celles de la Région qui pour notre plus grand bonheur a remis la main sur cette portion du canal et depuis, fait du bon travail : réhabilitation des maisons éclusières, dont la nôtre, celle de l’écluse 116. La toiture a été refaite, de même que les ouvertures et le crépi extérieur. L’association Tiez Breizh est intervenue sous forme de chantiers de formation tant l’extérieur qu’à l’intérieur. La Région a fourni les matériaux, les bénévoles de l’association ont réalisé le reste, soit le complet aménagement intérieur ; à l’extérieur, la pose d’un robinet de prise d’eau pour les nombreux randonneurs, la plantation de fruitiers pour tous, le nettoyage du canal pour le passage des canoës. Des actions d’animations, également : « À dimanche au canal », initiée par les Canaux de Bretagne, et menée avec la municipalité ; les journées européennes du Patrimoine pour lesquelles nous étions l’un des coups de coeur de la Région, des expositions dont celles de peintres locaux et celle prêtée par le collège Paul-Eluard sur le canal ; l’accueil de très nombreux touristes.
    • À l’avenir ?
    • Faire mieux encore dans les mêmes objectifs d’accueil : entre autres, celui des scolaires avec la réalisation d’une maquette d’écluse. Sans oublier l’objectif final : la navigation de Pontivy jusqu’au pied du barrage.


    • à dimanche au canal MÛR

    • nettoyage du canal MÛR

    • Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale
    • fête au canal MÛR

    • Le Télégramme, l'info vous suit partout
    • Mûr de Bretagne
    • 6 août 2015
    • Sans titre
    • Canal. Les plaisanciers manifestent
    • Samedi, l’association nationale des plaisanciers en eaux intérieures (ANPEI) organisait une sortie sur le site de l’écluse de Poulhibet. Une quarantaine de personnes a découvert la rénovation de la maison éclusière, mise à la disposition de l’association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy, par la Région. Les visiteurs ont ensuite manifesté le long du canal pour demander la remise en navigation du canal dans les Côtes-d’Armor.