Presse

index

Mûr-de-Bretagne. Une artiste brésilienne expose à Poulhibet

Publié le 

Jean Le Bris, chez lui, devant quelques-uns des tableaux qui sont exposés à la Maison éclusière cette semaine.

Jusqu’à samedi, la Maison éclusière accueillera quelques tableaux de la peintre Alessandra Teles. Alessandra ne pourra être présente, étant retenue au Brésil par la crise sanitaire.

Son ami, Jean Le Bris, a accepté d’assurer des permanences et de présenter ces tableaux qui appartiennent à l’œuvre Nossas Raizes (« Nos racines ») et mettent en valeur les mythes indigènes qu’Alessandra, héritière des trois éthnies constituant la population brésilienne, a su retrouver.

Jusqu’à samedi, Maison éclusière, ouvert de 11 h à 19 h ; entrée libre ; conditions sanitaires respectées.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

L’art brésilien s’expose à la maison éclusière de Poulhibet

 

Publié le 09 juillet 2020

Jean Le Bris expose les œuvres de son amie brésilienne Alessandra Teles.

Depuis le début de la semaine, l’association Canal Guerlédan Pontivy accueille les œuvres d’une artiste brésilienne. Alessandra Teles est coincée au Brésil à cause de la crise sanitaire. C’est son ami, Jean Le Bris, qui avait déjà accueilli l’artiste l’année dernière, qui présente donc ses toiles. « Sur le thème de nos racines, elle présente des choses qui l’ont marquée lors de son dernier séjour, le tout à la mode sud-américaine ». L’exposition à la maison éclusière de Poulhibet est visible jusqu’à dimanche, de 11 h à 19 h. Entrée gratuite.


 

index

Mûr-de-Bretagne. Deux mois d’expositions à Poulhibet

Publié le 

Samedi matin, les responsables de la commission animations ont validé le programme des expositions estivales et préparé celui des animations 2020-2021.

La Maison éclusière sera ouverte tout l’été, du lundi 6 juillet au dimanche 30 août. Elle mettra en valeur des artistes et des artisans de la région, aux talents aussi affirmés que variés et accueillera les visiteurs avec toutes les précautions en usage actuellement.

Le peintre Vernus fera l’ouverture de la saison, du 6 au 12 juillet. Magali Huby et ses sacs en tissu, ainsi que Sophie Le Gonidec et ses poteries, lui succéderont du 13 au 19 juillet. La peintre Melissa Hymas occupera les lieux pour deux semaines, du 27 juillet au 2 août.

Place ensuite à « L’Atelier des Ombelles », où Marine Le Moal exposera ses créations en cuir. Elle sera accompagnée d’artisans travaillant également le cuir. Romain Bertho, vannier, sera présent du 10 au 16 août.

Aucun artiste n’est, pour l’instant encore inscrit pour la semaine du 17 au 23 août (proposition bienvenue au 06 66 55 20 07) mais Fabien Dessoly et sa peinture intuitive termineront joliment la saison (du 24 août au 30 août).

Rappel : l’entrée et la visite sont totalement libres et gratuites. D’autre part, l’équipe d’animation prépare le programme de fin d’année 2020 et celui du début 2021 : les « 3e dimanches » sont maintenus


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

À Poulhibet, les expositions estivales auront bien lieu

Publié le 29 juin 2020

Marie-Madeleine Guillemer-Neil, Monique Le Clézio, et Bernard Fiaut ont préparé le programme de la saison estivale.

Même si la manifestation annuelle « À dimanche au canal », qui connaît toujours un grand succès, est annulée en raison des mesures sanitaires d’hygiène à respecter, les expositions estivales auront bien lieu à la maison éclusière de Poulhibet.

Pas de problème pour une programmation estivale, assure-t-on du côté de l’organisation, qui s’est réunie samedi matin à l’écluse, les visiteurs sont en majorité des personnes qui fréquentent le halage, et « les artistes et artisans exposants, comme nous-même, veilleront à ce que les précautions d’usage soient respectées ».

 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Canal Guerlédan Pontivy envisage d’avoir un bateau

Publié le 26 février 2020

Bernard Fiaut, Yannick Le Boudec et Marie-Madeleine Guillemer, secrétaire, ont dirigé les débats.

Dimanche, Yannick Le Boudec et Bernard Fiaut, coprésidents de l’association Canal Guerlédan Pontivy, tenaient l’assemblée générale à la maison éclusière de Poulhibet. La salle était pleine pour écouter le bilan 2019 et les projets 2020 et après. L’année 2019 fut exceptionnelle en termes de fréquentation des différentes manifestations. Elles sont reconduites en 2020. « Viendront en plus une balade botanique avec Identi’Terre le 19 avril et une participation active à l’événement Armen Glas de Maël-Carhaix et à la fête du canot reliant le lac de Guerlédan à Gouarec et Plélauff ». Deux gros projets ont été avancés, l’extension de la maison éclusière déjà actée avec la Région et l’idée de la construction d’un bateau pour l’association. Une commission planchera sur le sujet et sur les projets d’animations qui en découleront. L’adhésion unique a été passée à 10 €.

 


 

index

Mûr-de-Bretagne. Canal Guerlédan-Pontivy présente ses animations

Publié le 

Élus, adhérents et amis de Poulhibet ont assisté, dimanche, à l’assemblée générale de l’association Canal Guerlédan-Pontivy.

L’assemblée générale de l’association Canal Guerlédan-Pontivy a eu lieu dimanche matin dans la maison éclusière de Poulhibet. Un lieu que l’association s’efforce d’animer tout au long de l’année par des conférences en hiver, une fête du pain en mai, une participation à la manifestation d’Escales fluviales le long du canal de Nantes à Brest intitulée A dimanche sur le canal et des expositions d’artistes et artisans locaux en juillet et août.

L’association a établi son calendrier : une balade botanique en avril avec Edwige Renaud, d’Identi’Terre ; la fête du pain à Pont-Guern, en mai ; le lancement d’un concours de photos, les mois d’été seront toujours très animés.

Du côté des travaux à Poulhibet et aux alentours, les projets consistent en l’aménagement de l’annexe dès sa construction par la Région, l’agrandissement du chapiteau, la conception et la réalisation de panneaux sur l’histoire du canal et la vie des éclusiers, du Stumo à Pontivy, en continuité des panneaux déjà mis en place.


 

index

Mur-de-Bretagne. Pont-Guern prépare sa deuxième fête du pain

Publié le 

L’association « Canal Guerlédan-Pontivy » prépare dès février la deuxième édition de la fête du pain qui aura leu à Pont-Guern le dimanche 24 mai. Les fagottiers bénévoles de l’association étaient à pied d’œuvre, dès jeudi matin, pour préparer une bonne centaine de fagots.

L’association « Canal Guerlédan-Pontivy » prépare dès février la deuxième édition de la fête du pain qui aura lieu à Pont Guern le dimanche 24 mai. Les fagotiers bénévoles de l’association étaient à pied d’oeuvre, dès jeudi matin, pour préparer une bonne centaine de fagots.

index

Mûr-de-Bretagne. Le Blavet canalisé, toute une histoire

Publié le 

Le public, toujours nombreux lors de ces « conférences du 3e dimanche » a beaucoup discuté avec Jean-François Nicolas.

Invité, dimanche, dans la maison éclusière de Poulhibet par l’association Canal Guerlédan-Pontivy, Jean-François Nicolas a livré, en partie, le résultat de ses recherches dans les archives des départements du Morbihan, des Côtes-d’Armor et d’Ille-et-Vilaine, ainsi que dans celles de la Bretagne et de la Marine. Son exposé concernait uniquement la portion du Blavet canalisé, comprise entre Pontivy et Hennebont, ce qui n’était nullement réducteur, l’historique, les conditions de vie des travailleurs, les conséquences étant peu ou prou les mêmes tout au long du Blavet canalisé.

Jean-François Nicolas, même à travers les documents d’archives, a su rendre hommage à l’énorme effort des ingénieurs, la masse de gens, utilisés voire broyés dans cette épopée. Ce qui ne l’a pas empêché, d’un ton tranquille, de tordre le cou à quelques idées reçues : les « bagnards » du canal ou la disparition des saumons qui auraient remonté jusqu’à Gouarec.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Jean-François Nicolas a narré l’histoire du Blavet

Publié le 20 février 2020

Jean-François Nicolas était l’invité de l’association pour le canal de Pontivy à Guerlédan. Il a parlé du Blavet et répondu aux questions de quelques passionnés.

Dimanche, la maison éclusière de Poulhibet accueillait Jean-François Nicolas, qui répondait à l’invitation de l’association pour le canal de Pontivy à Guerlédan.

Devant un public curieux et intéressé, Jean-François Nicolas a donné une conférence sur l’histoire du Blavet, fruit d’un travail de recherche dans les archives départementales et régionales de la marine. Le public a découvert quelques anecdotes sur les « bagnards du canal », (pas du tout des bagnards en fait), ainsi que sur le coût des travaux, sur les pêcheries et la disparition des saumons, lesquels remontaient jusqu’à Gouarec.

 


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Canal Guerlédan Pontivy : une conférence pleine d’humour

Publié le 22 janvier 2020

 

Paul Bonnel, à droite, a animé la conférence face à une trentaine de personnes.

Dimanche, l’association Canal Guerlédan Pontivy recevait Paul Bonnel, charpentier de marine, qui donnait une conférence à la maison éclusière de Poulhibet. L’intervenant a présenté les embarcations réalisées au cours des siècles par des inventeurs plus ou moins farfelus. Cette présentation a provoqué de bons moments de rigolade. L’entrée était libre et une trentaine de personnes étaient au rendez-vous. Les bénéfices de la journée seront reversés à l’association SOS Méditerranée pour l’accueil des migrants. Prochaine animation, le 16 février, sur l’histoire du Blavet.

 


index

Mûr-de-Bretagne. « Un canal, des canots », une conférence pleine d’humour

Publié le 

De l’humour, oui, beaucoup, et des clins d’œil, mais aussi beaucoup de savoirs car le conférencier, venu dimanche à Poulhibet, Paul Bonnel, est charpentier de marine et a, à son actif, quelques belles réalisations, comme La Recouvrance, qu’il appelle son « bébé », et dont il a tracé les plans. Il est également « moulageur », entendez par là constructeur de moulins, et qu’importe qu’ils soient moulins à marée, à eau, à voiles.

Là encore, quelques jolies réussites pour Paul Bonnel qui, actuellement, s’implique avec Nathalie Presles dans l’association Thalie de Nantes à Brest, et propose un joli programme d’activités à Maël-Carhaix (voir sur le site de l’association www.thaliedenantesabrest.com).

Après avoir résumé son parcours, le conférencier a présenté un désopilant défilé des « possibles », embarcations imaginées au fil des siècles par des inventeurs farfelus ou sérieux. La participation était libre et les bénéfices reversés à SOS Méditerranée, pour l’accueil des migrants. La prochaine conférence sera consacrée à L’histoire du Blavet.

Dimanche 16 février, à Poulhibet, conférence sur l’histoire du Blavet