Presse

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Conférence.

Le barrage de Guerlédan raconté

Publié le 15 décembre 2016
conference-le-barrage-de-guerledan-raconte_3215806_279x330p
L’association Canal Guerlédan Pontivy proposait, dimanche, une nouvelle conférence à sa maison éclusière de Poulhibet. Gilles du Pontavice était sur place pour présenter la construction du barrage de Guerlédan. C’est en s’appuyant sur des cartes postales, des photographies et des documents d’époque, que l’intervenant a commenté cette construction. Une quarantaine de personnes formait un public attentif. En février, l’association proposera une autre conférence avec Armel Debray, autour de la navigation sur le canal de Nantes à Brest.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

La maison éclusière comme

lieu de conférences

la-maison-eclusiere-comme-lieu-de-conferences

La maison éclusière de Poulhibet a retrouvé une seconde jeunesse grâce à l’association Canal Guerlédan – Pontivy, qui en a fait un lieu de rencontres et d’échanges culturels.

Après Kader Benferhat, venu transmettre sa passion pour les voies navigables le mois dernier, Gilles du Pontavice était l’invité de la Voix de l’écluse, dimanche après-midi, pour une conférence consacrée à la construction du barrage de Guerlédan entre 1927 et 1931, illustrée de nombreuses photos, cartes postales et documents d’époque. Le thème a intéressé, une fois encore, une quarantaine de personnes.

Fort de ce succès, Bernard Fiaut et Yannick le Boudec, les coprésidents de l’association, vont poursuivre dans cette voie culturelle.

Une troisième conférence animée, par Armel Debray, autour de la navigation sur le canal de Nantes à Brest, aura lieu en février et durant tout l’été 2017. L’ancienne maison éclusière s’ouvrira à diverses expositions artisanales et artistiques.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Publié le 10 décembre 2016

Les élèves travaillent à la recherche de documents et de témoignages sur les familles ayant habité dans une maison éclusière.
Les élèves travaillent à la recherche de documents et de témoignages sur les familles ayant habité dans une maison éclusière.

Lundi, Louise Anne Le Gac, professeur de culture bretonne au sein du collège Paul-Éluard, a lancé une nouvelle étude du patrimoine avec une dizaine d’élèves. « Elle concerne les maisons éclusières et leur utilisation, explique l’enseignante. Les élèves vont étudier plusieurs facettes du sujet ».

Une exposition


Une sortie aux Archives départementales de Saint-Brieuc devrait permettre d’obtenir des renseignements sur l’historique des constructions. « Nous espérons aussi trouver des pistes pour retrouver des personnes ayant vécu dans ces maisons éclusières. Le tout sera ensuite mis en place sur une douzaine de panneaux d’exposition qui sera installée à la maison éclusière de Poulhibet ». Avec le soutien du Conseil régional, c’est la portion du canal entre Guerlédan et Pontivy (56) qui sera mise en avant. Les panneaux de l’exposition devraient être terminés pour être mis en place pour la saison estivale.

Contact
Tél. 02.96.24.93.75


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Fleurissement. Les lauréats récompensés

Publié le 30 novembre 2016

Les lauréats ont été récompensés pour leur volonté d'embellir leur environnement communal.
Les lauréats ont été récompensés pour leur volonté d’embellir leur environnement communal.
Samedi, la municipalité invitait les lauréats du concours de fleurissement communal au foyer culturel. Félicitations et récompenses étaient à l’ordre du jour. Étaient, ainsi, à l’honneur :
Maison avec jardin visible de la rue : 1. Magali Huby ; 2. M.-A. Le Lostec ; 3. M. Fourdant. Parc et grand jardin privé visible de la rue : 1. Joseph Burlot ; 2. M.-N. Georgeais ; 3. A. Le Breton. Façade seule fleurie : 1. Hélène Le Denmat ; 2. G. Bosse ; 3. D. Oulhaci. Hôtel-restaurant : 1. La Perrière. Espaces publics : 1. Maison éclusière Poulhibet, Bernard Fiaut ; 2. Terrain de football, Albert Aissani ; 3. Boulodrome de la Gare, Josette Sintive.

 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

« Le fleurissement de la commune est l’affaire de tous »

le-fleurissement-de-la-commune-est-l-affaire-de-tous

La remise des prix du fleurissement, samedi matin, est désormais « associée avec notre nouvelle manifestation, elle aussi liée à la nature, Un enfant-un arbre », fait remarquer l’adjointe Josette Coz.

En présence des lauréats et membres du jury – Danièle Louesdon (Mûr), Jacqueline Le Maux (Saint-Gilles) et Yolande Le Bris (Saint-Aignan) – le maire, Hervé Le Lu, a félicité les acteurs de l’embellissement de la commune pour leur travail « d’imagination » et de « passion » en y associant les jardiniers communaux.

Il les a invités à poursuivre dans cette voie et a encouragé tous les Mûrois à suivre leur exemple. « De notre côté, nous continuerons à agrémenter le centre-bourg pour rendre notre ville plus belle. » Il a aussi rappelé que « chacun est responsable de la partie de rue située devant sa maison, c’est à lui de la nettoyer ».

Les premiers de chaque catégorie : Magali Huby (Tarabust), Joseph Burlot (rue du Roch-Bido), Hélène Le Denmat (cité de Kerrouail), le restaurant de la Perrière et ceux qui entretiennent bénévolement certains espaces publics, Josette Sintive pour le boulodrome, Albert Aïssaini au stade de football du Toulpreno, l’association du Canal pour l’écluse de Poulhibet

 


 

logoPublié le 18 novembre 2016

courrier-ind-18-nov


 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

La Voix de l’écluse s’installe

au bord du canal

la-voix-de-l-ecluse-s-installe-au-bord-du-canalL’association du Canal qui oeuvre pour la réhabilitation de la voie d’eau entre Guerlédan et Pontivy n’en finit pas d’innover. Après les expositions artistiques programmées durant tout l’été dans l’ancienne maison éclusière de Poulhibet, l’équipe de Bernard Fiaut et Yannick Le Boudec a décidé d’y organiser régulièrement des conférences avec la Voix de l’écluse.

La première séance de dimanche a réuni une quarantaine de participants, très intéressés par les propos de Kader Benferhat, auteur de l’ouvrage la Bretagne des canaux aux éditions Ouest-France.

Fort de l’intérêt du public, les responsables vont reconduire ces rendez-vous culturels. La prochaine Voix de l’écluse aura lieu le dimanche 11 décembre, de 15 h à 17 h. Elle sera animée par Gilles du Pontavice, dont l’un des derniers livres est consacré au barrage de Guerlédan.


 Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Canal Guerlédan-Pontivy poursuit son oeuvre

La présence de Nicole Le Peih, conseillère régionale, de Jean-Luc Gardan, directeur des services techniques de la Région, a permis de répondre à de nombreuses questions concernant la sauvegarde du Patrimoine.

La présence de Nicole Le Peih, conseillère régionale, de Jean-Luc Gardan, directeur des services techniques de la Région, a permis de répondre à de nombreuses questions concernant la sauvegarde du Patrimoine. |

Samedi, l’association Canal Guerlédan-Pontivy a tenu son assemblée générale, à Cléguerec. Le canal entre Mûr-de-Bretagne et Pontivy comptant cinq communes riveraines, chaque année, c’est une nouvelle commune qui accueille l’événement. Il a été question d’abord des promesses tenues, au niveau des travaux, tant par la Région Bretagne que par l’association elle-même.

L’association a ensuite suggéré la poursuite des travaux de la Région, notamment la deuxième porte d’écluse en bois à Poulhibet, « puisque nous avons l’intention d’accueillir les écoles pour montrer le fonctionnement d’une écluse », ont précisé les coprésidents, Bernard Fiaut et Yannick Le Boudec.

Autres animations prévues : des après-midi de conférence et des soirées contes ou musique, intitulés « La Voix de l’écluse » ; des journées du pain. Et bien entendu, la poursuite des animations déjà existantes : « À dimanche au canal ».

L’association n’oublie pas que le but ultime, au-delà de la sauvegarde du Patrimoine, est le rétablissement, à terme, de la navigation sur le canal, de Nantes jusqu’à Brest. L’association a donc, dans ce cadre, renouvelé son soutien à l’association « Canal 22 » qui oeuvre dans le même sens.


 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Les protecteurs du canal poursuivent leurs projets

Le passage de la péniche la Duchesse Anne était un grand moment pour les membres de l'association.

Le passage de la péniche la Duchesse Anne était un grand moment pour les membres de l’association. | Archive Ouest-France

Samedi matin, s’est déroulée l’assemblée générale de l’association Canal Guerlédan-Pontivy à la mairie, en présence d’une quarantaine de personnes.

Le passage de la péniche la Duchesse Anne, à l’écluse de Guernal était le temps fort de l’année 2016 pour l’association. Celle-ci avait largué les amarres à Pontivy et était passée le 8 juin avec la Marne, une autre péniche.

« C’était très symbolique pour nous car la dernière fois qu’une péniche avait remonté le canal vers Guerlédan, c’était en avril 1951 », rappelle Bernard Fiaut, coprésident. La navigation est possible de Nantes à Pontivy. Des discussions seraient en cours afin de remettre navigable le canal de Nantes jusqu’à Brest.

Bilan financier

La séance a débuté par le rapport financier de l’association. Malgré trois fêtes organisées en 2016, le résultat est de – 842,45 €. En effet, l’association a fait beaucoup de dépenses du fait de la rénovation de la maison éclusière de Poulhibet. Le bureau a prévu de réfléchir sur les projets afin de gagner davantage d’argent. Les comptes de trésorerie sont quant à eux positifs.

Les travaux de la maison de Poulhibet

Yannick le Boudec, coprésident, a poursuivi en présentant les différents travaux effectués dans l’ancienne maison éclusière de Poulhibet. « On a fait pas mal de boulot », précise le coprésident.

L’étage a été refait et l’escalier a été mis en place ainsi qu’un poêle. Autour de la maison, le terrain a été réaménagé et fleuri et des toilettes sèches ont été installées. Le pont quant à lui a été décapé et repeint. Tous les travaux ont été faits par des bénévoles. « La maison était pleine cet été », précise Yannick. Grâce à l’installation d’un compteur, les membres de l’association ont pu noter qu’il y a eu au total 22 000 personnes à passer sur le halage cette année. Cette maison éclusière est de plus en plus une référence pour la région. « C’est ensemble qu’on pourra avancer afin de conserver de patrimoine », ajoute Mme Le Peih, conseillère régionale en charge du développement durable et des voies navigables.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Mur de Bretagne le 11 août 2016

Dimanche au canal. Un franc succès

les-balades-en-side-car-furent-tres-appreciees-des_3039830_492x330p
Dimanche, l’association Canal Guerlédan Pontivy proposait un rendez-vous festif à l’écluse de Poulhibet, dans le cadre de l’opération « À dimanche au canal ». Peu avant midi, l’apéritif fut offert par la municipalité. À l’issue, un repas grillades a régalé les visiteurs. Pour bien digérer, les animations furent nombreuses et variées. Plusieurs voitures anciennes étaient exposées. Des jeux traditionnels bretons et en bois ont beaucoup réjoui le public. Des balades en kayak sur le canal, en poney sur le halage et en side-car pour les plus téméraires, ont déridé l’atmosphère. La maison éclusière était ouverte sur une exposition de peinture et une scène ouverte aux musiciens de tous poils, n’a jamais désempli. La journée fut bien remplie dans une ambiance de fête bien réussie.

 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Mur de Bretagne le 4 août 2016

À dimanche au canal. Le programme de la fête dévoilé

Les responsables de l'association ont présenté le programme des festivités.
Les responsables de l’association ont présenté le programme des festivités.

 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Mur de Bretagne le 3 août 2016

« À dimanche au Canal » à l’écluse de           Poulhibet

 

dimanche-au-canal-lecluse-de-poulhibet

Dimanche prochain, le site de l’écluse de Poulhibet sera en fête dans le cadre de la manifestation À dimanche au canal, organisée par l’association des Canaux de Bretagne.

Cette manifestation champêtre a pour but de faire découvrir ou redécouvrir aux petits et grands le bonheur de vivre au bord de l’eau au travers d’un pique-nique géant le long des canaux. Sur place, elle est relayée par canal Guerlédan-Pontivy qui oeuvre depuis plusieurs années pour la réhabilitation du canal de Nantes à Brest et de ses rives.

Pour cette nouvelle édition, l’équipe de Bernard Fiaut et Yannick Le Boudec, les coprésidents de l’association, ont tout mis en oeuvre pour que la fête soit belle et attire le public le plus large possible.

Dès 14 h, il y aura une pléiade d’animations, des balades en canoës, des promenades en calèche et à poney sur le chemin de halage, des jeux bretons (billes, palets), une exposition de véhicules anciens et une scène ouverte aux musiciens locaux.

Dimanche 7 août, à la maison éclusière de Poulhibet. À 12 h, apéritif offert par la municipalité ; sur place buvette et grillades ; à 14 h, animations.


 

 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Mur de Bretagne le 2 août 2016

les-toiles-de-myriam-le-floch-la-maison-eclusiere

La maison éclusière de Poulhibet abrite jusqu’à dimanche une vingtaine de toiles réalisées par l’artiste mûroise Myriam Le Floch : une série de portraits de jeunes femmes qui expriment une grande sensibilité et des oeuvres plus colorées sur le thème des fleurs, réalisées dernièrement à l’Atelier de dessin de Mûr où l’artiste se rend chaque vendredi pour parfaire son coup de pinceau aux côtés de Sylvaine Aymé, la responsable artistique.

Ses oeuvres seront en place jusqu’à dimanche soir. Lui succédera un autre artiste, Stéphane Cariou, artiste peintre originaire de Neulliac.

Durant tout l’été la maison éclusière permet ainsi aux artistes de la région d’exposer leurs talents au grand jour et aux randonneurs, nombreux en cette période à arpenter le chemin de halage, de faire une pause culturelle bien agréable.

Jusqu’au dimanche 7 août, de 14 h à 18 h maison éclusière de Poulhibet.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Mur de Bretagne – 28 juillet 2016

sarah-harding-reeves-a-debute-la-peinture-en-2014-la_3018845_285x330p

Sarah Harding-Reeves a débuté la peinture en 2014. La qualité se ses toiles révèle un talent certain.

 

Depuis lundi, l’association Canal Guerlédan Pontivy accueille une nouvelle artiste au sein de la maison éclusière de Poulhibet. Sarah Harding-Reeves, artiste peintre, est arrivée en France en 2008 et en Bretagne depuis 2012. « Désormais j’habite à Saint-Thuriau (56). Je me suis mise à peindre en 2014 et j’évolue encore dans mon art. Actuellement, je travaille sur les jeux de lumière et d’ombre. Je joue avec les reflets des choses et la capture des mouvements ». Aux cimaises, une bonne quinzaine de toiles de différents formats accrochent l’oeil du visiteur. Animaux et végétaux capturent le regard et font plonger le public dans la vision d’artiste.

Pratique
L’exposition est en place jusqu’à samedi inclus, ouverte au public de 14 h à 18 h. Contact : tél. 02.97.51.83.22.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Mur de Bretagne – 14 juillet 2016

Peter Johnson expose des photographies avec des jeux d'ombres et de lumières.
Peter Johnson expose des photographies avec des jeux d’ombres et de lumières.

 


 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Une délégation de Loire-Atlantique à Poulhibet

Conduite par Véronique Véron, chargée d’Etudes générales pour la Région Bretagne, et Aurélie Chotard, des Canaux de Bretagne, une délégation de Loire-Atlantique développement, composée d’élus et de prestataires de services, a fait escale, vendredi après-midi, à la maison éclusière de Poulhibet, devenue depuis sa rénovation une véritable vitrine de la Région.

L’association locataire Canal Guerlédan-Pontivy et Françoise Haméon, vice-présidente du département de Loire-Atlantique, chargée entre autres du tourisme et des voies navigables, ont le même point de vue sur le canal de Nantes à Brest : « On doit l’appréhender dans sa totalité, sinon, cela n’a pas de sens. »

« Vous avez un temps d’avance sur nous, en Bretagne, a remarqué Françoise Haméon. Nous allons nous inspirer de ce que vous avez fait car nous devons rénover 17 maisons de ce type sur l’Erdre et sur l’Erdre canalisée. Le mieux, c’est que nous puissions travailler en collaboration. »

« Si nous avons, grâce à la Région, un peu d’avance sur vous en ce qui concerne les écluses et les maisons éclusières, par contre, nous avons un sérieux retard en ce qui concerne la navigation. Elle est possible chez vous ; pas chez nous, de Pontivy à Guerlédan. Et nous mettons tout en oeuvre pour qu’elle soit rétablie », a souligné Bernard Fiaut, coprésident de l’association Canal Guerlédan-Pontivy.

 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Mur de Bretagne le 5 juillet 2016

Les responsables de l'association ont accueilli le photographe pour l'installation de ses clichés.

Les responsables de l’association ont accueilli le photographe pour l’installation de ses clichés.

Vendredi, les membres de l’association Canal Guerlédan-Pontivy ont lancé leur première animation de la saison estivale. Toutes les semaines, un nouvel intervenant présentera sa passion et ses oeuvres. En lever de rideau, c’est Jean Lesoen, de Saint-Gelven, qui fait un retour sur l’événement de l’assec du lac de Guerlédan de 2015. « Riverain du lac, moi et mon épouse avons immortalisé cet événement. Je possède un fond de photos de plus de 20.000 clichés. Ici à Poulhibet, sur les 25 clichés grands formats, la moitié n’a jamais été montrée au public. Les photos exposées retracent la vidange d’avril à décembre 2015 avec des paysages lunaires au début et très verdoyants à la remontée de l’eau ». Jean Lesoen pratique la photographie depuis le milieu des années 70. Il a choisi de tirer ses photos en grands formats, 60 x 40 cm pour donner plus d’impact à l’image. Un diaporama de plus de 400 photos complète la présentation.


 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

 

Publié le 10 juin 2016 – Mûr de Bretagne

  • Lundi soir, les responsables de l’association Pour la navigation de Guerlédan à Pontivy recevaient Emmanuel Blouin, artiste peintre ayant gagné le concours orchestré lors du Printemps des peintres. Le lauréat a reçu son diplôme avant d’offrir son tableau primé aux organisateurs. Le tableau orne désormais la maison éclusière de Poulhibet. Il servira de support à l’affiche du « Printemps des peintres » en 2017.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Emmanuel Blouin, devant sa toile évoquant l'écluse de Poulhibet.

 

L’artiste-peintre mûrois, Emmanuel Blouin a remporté le premier Printemps des peintres organisé par l’association Canal de Guerlédan à Pontivy, dimanche, du côté de l’écluse de Poulhibet. Chez les enfants le premier prix est revenu à Lilou Etienne Leroux devant Aël Cobigo-Le Boudec et Yannis Lefort.

Cette première édition, un peu ternie par le mauvais temps et la pénurie d’essence, n’a pas drainé une foule d’artistes mais les visiteurs ont été très nombreux à venir visiter la maison éclusière devenue un lieu d’informations pour les randonneurs.

Une seconde édition du Printemps des peintres aura lieu en mai 2017 et bon nombre de peintres s’y sont déjà donné rendez-vous.

D’ici là, l’association a calé deux autres rendez-vous : dimanche 7 août, pour la manifestation À dimanche au canal, et les 17 et 18 septembre, pour les Journées européennes du patrimoine.


Le Télégramme, l'info vous suit partout

Emmanuel Blouin a remporté le concours adulte avec une superbe toile à l'huile.

Publié le 25 mai 2016 – Mûr de Bretagne

Dimanche, l’association Pour la navigation de Guerlédan à Pontivy organisait une animation à l’écluse de Poulhibet. Il s’agissait de la première édition du Printemps des peintres. Le challenge était de venir sur place pour croquer sur toile une oeuvre réalisée en six ou sept heures, représentative du paysage fluvial et de ses alentours. De très nombreux visiteurs sont venus voir les artistes comme l’exposition en place sur l’utilisation du canal par les mariniers, avant la construction du barrage de Guerlédan. Les gagnants du concours sont en catégorie adultes, Emmanuel Blouin. Chez les enfants, 1r e Lilou Etienne-Leroux ; 2e ex aequo, : Aël Cobigo-Le Boudec et Yannis Lefort ; 3e ex aequo, Maria Monneray, Elsa Lefort, Océane Fiaut et Youenn Lefort. Une seconde édition du Printemps des peintres sera programmée en 2017. D’autres animations ont été avancées comme des expositions d’artistes locaux, de juin à septembre ; À dimanche au canal, le 7 août ; les Journées du patrimoine, en septembre, et des soirées à thème au coin du feu pour l’automne et l’hiver.


Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

L’office de tourisme de Guerlédan

survit à sa dissolution

Mûr-de-Bretagne – le

loffice-de-tourisme-de-guerledan-survit-sa-dissolution

 

Contraint de se transformer en une simple association, puis de disparaître, l’ancien office de tourisme a décidé de mettre en avant le travail de quatre associations oeuvrant pour le patrimoine.

Trois questions à…

Michel André, président de l’association Pour la valorisation du lac de Guerlédan, dissoute en février.

Vous allez remettre un chèque de 250 €, soit le solde de votre association, à chacune des quatre associations que vous avez sélectionnées. Pouvez-vous expliquer vos choix ?

Des critères communs : la défense du patrimoine du centre ouest Bretagne ; ce sont des associations à faible budget et comptant surtout sur l’investissement de leurs bénévoles ; elles sont toutes innovantes et présentes sur le territoire. D’ailleurs, si elles sont quatre, c’est parce que l’ex office de tourisme englobait quatre cantons et que, lors de la dissolution, le conseil d’administration a souhaité une bonne répartition géographique de la sélection.

Pouvez-vous, en quelques mots, présenter les objectifs de ces associations ?

Il y a Les Chemins de l’Archéologie, de Plussulien qui, par de multiples actions, tant auprès des scolaires que des adultes, met en valeur le site de haches polies à Quelfenec, le musée du bourg, le circuit des monuments néolithiques sur le circuit de Plussulien – Saint-Mayeux – Caurel – Mûr-de-Bretagne.

La 2e association sélectionnée est Ar Vinogenn Sklaër, « Le sentier éclairé » en français, de Silfiac. Elle se spécialise depuis 17 ans dans la préservation des chemins creux et l’entretien des chemins existants, ainsi que dans la restauration du petit patrimoine. Depuis 14 ans, ses randonnées équestres de juillet sont un rendez-vous incontournable de ceux qui aiment la nature préservée.

Martine Le Bozec, représentante de la 3e association, reçoit le chèque de 250 € pour l’excellente participation, depuis 10 ans, à la manifestation des Canaux de Bretagne, « À dimanche au canal », en août. Son association défend également l’action des Amis du canal 22.

La 4e association est celle qui nous reçoit aujourd’hui, dans la maison éclusière de Poulhibet, bel exemple de restauration entreprise à la fois grâce à la volonté et au financement de la Région et à l’investissement de l’association Canal de Guerlédan à Pontivy, dont l’un des buts est de faire revivre cette portion du canal, tant par le retour de la navigation que par des animations diverses.

Mais cette extinction de l’élément fédérateur qu’était l’entité « Lac de Guerlédan », n’est-ce pas une perte pour le Centre-Bretagne ?

C’est ce que nous avons tous pensé en voyant notre « Pays » écartelé entre trois offices de tourisme différents, Pontivy Communauté, Kreiz-Breizh et centre ouest Bretagne. Un vrai déchirement quand on pense à tout ce qui avait été construit au fil des années autour de l’image de Guerlédan. Mais qui sait ? Guerlédan pourra peut-être resurgir de ses cendres. C’est en tout cas le souhait de beaucoup de ses admirateurs.


Le Télégramme, l'info vous suit partout

  • Poulhibet. La batellerie mise en avant

    Mûr de Bretagne – 25 mars 2016

    Poulhibet. La batellerie mise en avant

    Samedi, les membres de l’association Canal de Guerlédan à Pontivy recevaient Michel Hermelin, de Rohan (56), pour la mise en place d’une exposition de seize panneaux grand format représentant la navigation d’autrefois sur le canal de Nantes-à-Brest et la vie des bateliers. Implantée aux abords de la maison éclusière de Poulhibet, l’exposition est visible jusque début juin.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

À Poulhibet, une exposition de photos sur la batellerie

Mûr-de-Bretagne –  Publié le

Devant quelques-unes des seize photographies de l'exposition, Christian Jaffredo, Bernard Fiaut, Michel Hermelin, Yannick Le Boudec et Frédéric Derrian.

Devant quelques-unes des seize photographies de l’exposition, Christian Jaffredo, Bernard Fiaut, Michel Hermelin, Yannick Le Boudec et Frédéric Derrian. |

Michel Hermelin, de Rohan, a mis sur pied une exposition de grande envergure. Quelque 46 photographies anciennes, en grand format, ont été apposées sur seize panneaux de bois et disposées tout autour de la maison éclusière de Poulhibet.

Cette exposition était visible l’été dernier à Rohan et aux abords du canal. Michel Hermelin a proposé à l’association Canal de Guerlédan, à Pontivy, d’accueillir, jusqu’au mois de juin, une partie des photographies. Elles concernent la navigation d’autrefois sur le canal de Nantes à Brest, la vie des mariniers et de leur famille, les matériaux transportés, etc.