LA MAISON ECLUSIERE DE POULHIBET

La maison éclusière de Poulhibet est typique des ME de la portion Pontivy – Guerledan du canal de Nantes à Brest. Elle a été construite entre 1830 et 1842 et a été occupée par un éclusier et sa famille durant presque 100 ans. Le barrage de Guerledan, construit entre 1923 et 1930 a condamné cette portion du canal de Nantes à Brest en rompant la continuité de la navigation vers Brest. La maison éclusière a néanmoins été habitée jusque dans les années 1980. Depuis, laissée à l’abandon, elle s’est dégradée progressivement.

La navigation n’est toujours pas possible sur cette portion de canal mais ce sont les randonneurs, très nombreux (cette portion du canal est sur la vélodyssée, voie verte rejoignant l’Angleterre à Hendaye) et le dynamisme d’une association locale, intitulée « Association pour la réhabilitation du canal de Guerlédan à Pontivy » qui ont sû convaincre le service des voies navigables de restaurer cette maison et d’en faire un lieu ouvert au public.
Pour celà une rénovation s’imposait. Le toit a été refait en ardoise en 2014 ainsi que les enduits chaux sable. Les huisseries bois seront changées à l’automne 2014 et une peinture « écologique » appliquée.

La maison a donc été mise à disposition de l’association dans le cadre d’une COT (Convention d’Occupation Temporaire) de 10 ans à compter du 1 juillet 2014. Elle va accueillir des expositions et servir de salle de réunion à l’association qui va également organiser des manifestations festives sur le terrain environnant. Un point info et un point d’eau seront à la disposition des randonneurs.

D’autres rénovations de maison éclusière vont suivre, réalisées par l’équipe bâtiment du service des voies navigables. Composée d’un encadrant professionnel et de deux emplois d’avenir en formation, elle va s’attaquer à la restauration des 11 autres maisons éclusières situées entre Pontivy et Guerledan puis à celles de l’échelle d’écluses dans la direction de Rohan: du travail en perspective mais quelle satisfaction de voir ces éléments du patrimoine breton restaurés et revalorisés par des associations locales ou des porteurs de projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *